Lorsqu’on voyage pour longtemps, on rencontre beaucoup de monde, des personnes  qu’on croisera furtivement, des personnes avec lesquelles on partagera un après midi ou même plusieurs jours. Mais c’est toujours le moment de se quitter quand les routes se séparent… « Time for tears and sadness » comme dirait un de nos guides sur Bornéo. Et oui, voyager, c’est aussi être loin de chez soi, nos familles et nos amis nous manquent énormément, on se donne des nouvelles très souvent et aujourd’hui rien de plus facile que de communiquer par mail ou même se téléphoner avec Skype ! Notre petite halte en France dans quelques semaines va nous faire du bien !

Et aussi l’occasion de voir si mes petites minettes Douce et Doïna ne nous ont pas oublié ! Sûrement parce qu’elles me manquent beaucoup, j’ai tendance à aller à la rencontre des chats que je rencontre ici et là, et je considère les quelques moments partagés comme une vraie rencontre.

Souvent peu farouches, parfois à la recherche de nourriture ou de caresses, voici quelques rencontres félines !

 

Orscar, Pak Chong : c’est le chat des propriétaires de la guesthouse, il est donc bien nourri et éduqué ! Un vrai petit malicieux, avec une vrai faim de jeu ! La première rencontre avec un chat depuis le départ, une grosse pensée pour mes minettes !

Orson, rencontré à Pak Chong

L’endormi du parc des sculptures à Nong Khai: Bien à  l’ombre sur une étale en bois, il se réveille à peine lorsqu’on le caresse et nous gratifie un baillement avant de se rendormir !

L'endormi du parc des sculptures à Nong Khai

Maman et son petit à Nong Khai: Serré l’un contre l’autre, c’est l’heure de la toilette pour ces deux là ! Après ça, une jolie pose pour la photo :)

Maman et son petit à Nong Khai

Mini chat de Sukhothai: un tout petit chat qui rode autour de la guesthouse où nous nous installons, il est affamé malheureusement nous n’avons rien d’autre à lui donner que quelques calins.

Mini chat de Sukhothai

Rouquin paresseux de Chiang Mai: Il est là, endormi sur l’étale à épices du marché de Chiang Mai, s’étirant de tout son long lorsqu’on lui gratte le ventre !

Rouquin paresseux de€ Chiang Mai

Portée de petits fous à Pai: Trois petits chatons plutôt téméraires, ils se courent après, montent aux arbres et jouent avec moi. La maman se délecte de quelques caresses. Epuisés par le jeu, les trois chatons se ruent pour la tétée !

Portée de petits fous Pai

La squatteuse de Kuala Lumpur: Elle miaule à tout va ! Et se faufile à toute vitesse dans les chambres pour prendre place sur le lit et quémander des caresses !

La squatteuse de Kuala Lumpur

Le petit tigré de Bornéo: Il se balade sous les tables pour récupérer à manger dans le restaurant, puis il accepte lentement les calins jusqu’à en redemander !

Le petit tigré de Bornéo


Articles sur le même sujet :