Suite de Chronique d’un Tour Du Monde #10 – Visite pas tranquille de Sukhothai

C’est Anh qui voulait que nous nous rendions à Pai. Moi je ne savais pas trop si ça en valait la peine. Alors que nous retrouvons notre ami Tristan (rencontré au Laos) à Chiang Mai, il nous fait part de son souhait de se rendre là-bas lui aussi… En scooter. Très peu pour nous. Nous sommes encore blessés. Les blessures n’ont pas suffisamment cicatrisées malgré la semaine qui vient de s’écouler dans la capitale du nord (ie. Chiang Mai). Il semblerait que cette excursion en scooter soit très populaire. La route à emprunter compte un petit millier de virages. Je me dis que, si nous souhaitons reprendre un deux-roues nous devons faire vite pour ne pas laisser se développer notre peur.

De Chiang Mai à Pai

Nous empruntons donc un minibus depuis la gare routière de Chiang Mai. Le choix, bien que moins excitant, n’est pas mauvais. Il pleut beaucoup pendant le trajet. Ca tourne beaucoup. Nous faisons 2 pauses sur le trajet. Certains locaux ne supportent pas trop ce voyage en bus dans les montagnes. Lorsque nous montons, il pleut, lorsque nous redescendons, cela s’arrête. Ce micro climat est amusant. Les paysages sont grandioses, avec de la forêt à perte de vue.

A côté de Chiang Mai, Pai semble minuscule. Par les fenêtres du bus, à l’approche de la ville, j’aperçois un bon nombre de villa ou guest-house. Elles semblent toutes assez vides, basse saison oblige. En ville nous visitons un peu jusqu’à trouver (rapidement) des petits bungalows à prix cassés, pourtant très coquets, presque luxueux, entièrement en bois et sur pilotis. Un ruisseau artificiel en bambou circulant dans le jardin bien entretenu.

Pai !

Des chatons au Pai canyon !

Des chatons au Pai canyon !

Difficile de lister ce qui devrait être vu ou fait à Pai. Il n’y a pas de « must ». Quelques cascades sont accessibles en trekking. Dont l’une nous a mise en échec. Après 3h de marche nous avons rebroussé chemin pensant qu’elle était finalement minuscule. De ce que nous avons pu lire sur Internet nous n’étions pas allés suffisamment loin sur le chemin. Il y a bien le Pai Canyon aussi… Ridicule.

Non, le meilleur de Pai ce n’est pas ça. C’est l’ambiance, un feeling, une atmosphère apaisante. D’ailleurs, la ville est populaire auprès des « baba cool ». La proximité avec la frontière birmane et la facilité pour s’y procurer du cannabis n’y est pas étrangère. Mais ça serait limité de s’arrêter à ce jugement là.

Tentative (ratée) de cuisson des oeufs dans une source à 80°

Tentative (ratée) de cuisson des oeufs dans une source à 80°

A Pai, la location de scooter fut à un prix imbattable (car, oui, nous avons fini par nous remettre en selle) : 80 bahts la journée, c’est à dire 2€, pour arpenter librement ses ruelles, se rendre dans les petits villages environnant ou encore le parc naturel où il y a un peu d’activité géothermique. Les départs de balade pour les cascades, le plaisir de rouler… C’est tout ça Pai. Ainsi que les parties endiablées aux cartes ou bien la tranquillité d’une sieste devant notre bungalow… Nous ne nous ennuyons pas, les jours passent et l’envie de bouger revient.

Quitter Pai

Je me permets d’imposer le scooter pour le retour ! Direction Chiang Mai pour prendre le train afin de repartir vers le sud de la Thaïlande. 136 kilomètres, en scooter, dans les montagnes. Nous estimons que nous mettrons plus ou moins une demi-journée. Finalement nous mettrons la journée. Nous sommes chanceux, il fait plutôt beau. La liberté offerte par les scoot’ nous permet de multiplier les stops photos.

La route 1095 compte 762 virages. L’agence d’AYA Service prend en charge le transport des sacs à dos jusqu’à Chiang Mai. L’agence se situe devant la gare ce qui est parfait puisque nous prendrons le train de nuit dans la foulée.

En cours de route, nous nous arrêtons dans un petit resto caché en contrebas de la route pour déguster quelques pad thai dans un cadre d’exception. Arrivés à Chiang Mai nous nous insérons dans les bouchons, nous avons du temps en rab avant de partir prendre notre train. Direction… Lopburi !

Un dernier coucher de soleil à Chiang Mai

Un dernier coucher de soleil à Chiang Mai

Plus d’information sur Pai dans l’article : Que voir que faire à Pai

 


Articles sur le même sujet :