Anh ne voulait pas plonger… Deux ans plus tôt à Bali, elle n’avait pas eu une bonne expérience. Haut bas haut bas, elle n’arrêtait pas de monter et descendre. Guy, notre moniteur, me demandait de la tenir pour éviter qu’elle remonte sans cesse. J’avais saisi qu’elle ne comprenait pas le système de poumon ballast.  Dans la panique elle ne me regardait plus. Sa bouteille air fut vite sifflée. Guy nous remettait alors nos diplômes de baptême. Anh écopait du nom « Anh alias Miss 31,5 de tension ».

J’avais Koh Tao en ligne de mire pour passer le PADI Open Water. Ainsi, en tant qu’une des premières étapes de notre Tour Du Monde avec la mer à côté, j’étais sûr de pouvoir plonger ailleurs sans avoir à repasser une formation. L’île a une réputation, les centres de plongée y sont extrêmement nombreux. Nous nous sommes fait démarcher sur le bateau par un mono Français qui rentrait d’un « visa run » (c’est le fait de se pointer deux ou trois jours dans un pays frontalier de manière à réinitialiser son visa). Forcément si je partais tout seul passait l’OW, Anh ce serait un peu ennuyer, seule sur une île. Une journée de plage ça va. Plus on commence à tourner en rond. Il faut le dire, il n’y a pas grand chose à faire à Koh Tao. Pour découvrir la Thaïlande il y a d’autres endroits peut-être plus indiqués, bien que nous étions toujours en basse saison (fin Juin).

Récif Koh TaoElle a donc fini par accepter de tenter le passage. Donc de replonger. Un peu à contre coeur, le cerveau correctement lavé par Richard et Robert, respectivement notre mono et le directeur d’Impian Diver. Commercialement parlant c’était plutôt intéressant. Si la première plongée ne lui plait pas, elle arrête, elle aura juste à payer le baptême. Sinon elle valide qu’elle veut continuer auquel cas elle ne pourra plus s’arrêter !

Je ne remercierais jamais assez Richard. Sur le petit bateau, il nous équipe. Il faut avouer qu’avec notre nouvel ami Chti on rigole bien :-) Peut-être trop. Au top de la détente avec le sourire au lèvre nous nous jetons à l’eau. Attention à pas trop rigoler… Sous l’eau ça n’irait pas !
L’endroit choisi est simple, c’est une baie dans laquelle nous pouvons faire les exercices. Le site de plongée n’est pas profond – forcément -. Surtout, il y a un banc de poisson qui s’enroule en tornade. Richard le connait bien, ils sont toujours là, ils ne bougent pas beaucoup. Vous savez les scènes cul-cul qu’on voit dans Titanic, le gars qui cache les yeux de la fille. Il nous a fait un peu cet effet là. Regardez pas trop avancez vers moi… Maintenant levez la tête ! Un instant magique qui a marqué ce voyage en Thaïlande.

Dernie€re soiree a€ Koh Tao

Open Water puis Open Water Advance. Même Rescue Diver pour moi. Les deux semaines passées sous l’eau marquent cette période en Thaïlande. Nous avons pu voir un requin baleine aussi… Puis, le coeur un peu plus serré que d’habitude nous avons remis les voiles vers la Malaisie !

Changer de pays fréquemment nous demandait un minimum d’organisation, mais si vous cherchez bien sur le net, des tas de sites peuvent vous aider de ce côté là ! Du côté des comparateurs, on peut par exemple vous recommander prixdesvoyages.com, relativement competitif niveau tarifs si vous recherchez un voyage en Thaïlande, ensuite, à vous de verifier l’avis des internautes ! Il ne vous restera plus qu’à vous procurer un guide du pays ou à éplucher roundtrip ;)


Articles sur le même sujet :