Chronique d’un Tour Du Monde #8 – Une semaine à Vientiane au Laos

Chronique d’un Tour Du Monde #8 – Une semaine à Vientiane au Laos

Suite de Chronique d’un Tour Du Monde #7

Transition, un saut du Vietnam au Laos

Après quelques péripéties dans le nord du Vietnam : engueulades avec des chauffeurs de bus pour négocier un prix, arnaque à la baie d’Halong terrestre et j’en passe et des meilleurs nous décidons de quitter le Vietnam. D’autant qu’on garde toujours au moins 2 jours de marge sur nos visas, au cas où. Nous passons d’un pays à l’autre au nord (car nous avons remonté tout le pays qui s’étire le long de la mer de Chine). De Dien Bien Phu à Mang Khua, traversée moins épique que celle du Cambodge au Vietnam, avec quelques surprises, comme les traversées des ruisseaux, pas évidente avec un bus qu’on (occidentaux) aurait jeté à la poubelle depuis longtemps. J’imagine que d’ici peu de temps, vu la vitesse à laquelle le pays se transforme, tout cela ne sera plus que de l’histoire ancienne qu’on pourra se raconter entre vieux voyageurs autour d’un feu. Le petit village de Mang Khua est plus que charmant. Nous y passons du bon temps jusqu’à ce qu’on mette les voiles vers l’Ouest pour retourner en Thaïlande, pays passionnant que nous souhaitons explorer en profondeur.

Une histoire de visa…

Vous serez sûrement étonnés de lire qu’il faut un visa pour vous rendre en Thaïlande. Pourtant vous ne rêvez pas. Il n’y a pas d’erreur ici. Comme quoi il ne faut pas toujours se fier à ce qu’on peut lire sur le net ! Alors que nous nous renseignons auprès des innombrables français qu’on peut rencontrer au Laos, nous finissons par saisir qu’il y a une histoire différente selon que l’on rentre en Thaïlande par les airs ou par la terre. En cherchant sur les sites officiels, nous finissons par trouver ce qu’il en est. Les autorisations délivrées ne sont pas des visas mais des exemptions pour transit, en gros lorsque vous arrivez par avion, vous êtes autorisé à rester une trentaine de jour en Thaïlande pour attendre votre vol suivant. C’est risible, mais ça permet aux vacanciers de ne jamais se soucier des visas pour aller à la plage là-bas. Par voie terrestre, ce délai passe à 15 jours. Trop peu pour nous. Nous sommes fin mai et le prochain rendez-vous avec le calendrier est à Singapour début Août. De quoi séjourner 1 mois en Thaïlande.

Impossible de rester à Luang Prabang, il nous faut aller à Vientiane pour les visas.

Une semaine à Vientiane

Ancienne colonie française, ils ont bien retenu comment faire de bon ptit déj !

Ancienne colonie française, ils ont bien retenu comment faire de bon ptit déj !

Souvent à la pointe de l’information, pas toujours à la pointe de l’organisation. Nous voilà rendus à Vientiane un… Samedi soir. Et le dimanche ? L’ambassade de Thaïlande est fermée. Une journée à attendre dans le vent. Vientiane, c’est assez étrange, ça ne ressemble pas vraiment à une capitale asiatique lorsqu’on la compare avec Hanoi ou Bangkok. Même Phnom Penh au Cambodge fait beaucoup plus mégapole. Vientiane c’est assez plat et étendu. Pas très peuplé.

Les influences françaises se retrouvent une fois de plus, pas mal de restaurants proposent des croissanteries et des plats français. Les logements sont plus chers qu’ailleurs au Laos aussi. Bien qu’on obtienne notre visa en une journée, cela fait 2 journées pleine + le dimanche dans la ville (Nous avons aussi décidé d’explorer le parc naturel Phou Phanang, tout proche).

Massage à Vientiane, Laos

Massage à Vientiane, Laos

Finalement nous nous plaisons à Vientiane. En quelques jours nous prenons nos habitudes. Les croissants, les massages, les balades le long du Mékong qui sépare le Laos de la Thaïlande. Un air de mélange franco-asiatique qui fait que l’on vivrait bien ici.


Articles sur le même sujet :

8 Comments

  1. Bonjour les  » loulous »
    Enfin j me décide a vous écrire, faut dire que je vous suis depuis quasiment le début de votre tdm. je vous ai accompagné dans chaque pays et je venais vous voir sur roundtrip a peu près tout les 2 jours…
    En fait nous avons décidé d un tdm moi et ma copine il y a un an ( wahou déja ) et faut avouer que votre vie en tdm et la façon dont vous l avez raconté nous a vraiment motivé ( encore plus ).
    De plus notre itinéraire est semblable sur plusieurs point ( 6 mois asie-australie-amerique du sud et centrale)

    Reply
    • Bonjour johnatan,

      Merci d’être venu commenter, ça nous fait vraiment plaisir !!!! Quelle chance vous avez de partir pour un tdm ! Vous allez adorer ! Mon seul conseil, ne réservez pas ! En tout cas pas en avance, laissez vous le temps de vous arrêter dans des endroits qui vous plaise et passez votre chemin lorsque ça ne vous plait pas même si vous aviez prévu plusieurs jours. Je laisse Bruno te répondre pour les sacs !
      Et nous c’est les « doudous » ;D

      Reply
  2. Bref tout ça pour dire que j ai adoré vous lire cette année !
    j ai beaucoup aimé les différents conseils donnés sur la préparatio a un tdm ( et dieu sait qu on en a besoin pendant la reflexion et l etablissement quasi scientifique de l itinéraire) et j aurai même quelques questions concernant les sac a dos par ex. si le litrage était suffisant ou non ou d autres astuces du genre. En tout cas merci pour ce site qui reste depuis presque un an classé dans mes favoris sur mon phone.

    Reply
    • Salut Johnatan, merci encore pour ton commentaire, ça passe du baume au coeur de savoir que ce qu’on a écrit ça sert. Le litrage je l’ai trouvé à peu près parfait pour les deux sacs (55+10 et 50+10). J’avoue avoir été un peu jaloux de celui d’Anh, vraiment léger pour cette capacité (2 kilos). Si vous comptez prendre une tente ou des sacs de couchage ça peut-être juste !
      A bientôt !

      Reply
  3. C est exact anh vous c est les doudous, les loulous c est un autre couple d amis jai confondu.
    Oui on est tres chanceux de ce projet en plus j ai reçu hier l accord ecrit de mon taf pour un conges sans solde, yeeaah. Ce qui met un peu plus la pression.
    Pour les infos sur les sacs merci bruno. tente ? on va pas prendre et duvets on sais pas trop : ultralight de décath a l air bien sinon pour l asie surtout sac a viande. qu en pensez vous ? apres on va prendre de l altitude en amerique latine donc … peut etre acheter un sac en australie ou sur la route. l idee d anh de ne pas trop prevoir et de ne rien réservé me plait bien ! Laisser de l imprévu…

    Reply
    • En Australie, en Nouvelle Zélande ainsi qu’aux USA on trouve vraiment des trucs géniaux pour l’extérieur. Bien plus de choix que chez nous et d’autres marques aussi. The North Face est moins cher d’assez loin aux Etats Unis par exemple. Nos sacs à viande on ne les a pas utilisés. Il faisait déjà trop chaud sans les draps ;-)

      Reply
  4. Vientiane, c’est vrai que c’est une ville très agréable.
    C’est calme et tranquille.
    Par contre, on en a vite fait le tour !
    En plsu, il parait que la vilel risque de changer rapidement avec de nombreux gros projets immobiliers qui risquent de défigurer la ville :/

    Reply
    • Quand nous y étions ça avait l’air de s’étendre plutôt en largeur qu’en hauteur !

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Pinterest