Vietnam

drapeau-vietnam

Budget, Itinéraire et conseils pour bien voyager au Vietnam

Index des prix :

Soupe : De 15 000 VND à 30 000 VND selon quantité de viande et taille du bol
Brochette : De 10 000 VND à 20 000 VND selon le type (légume moins cher que la viande)
Bière : 5000 VND pour la Bia Hoi à 8 000 VND pour les premières bières en bouteille
Jus de canne à sucre : 5 000 VND (Jusqu’à 10 000 sur les lieux touristiques)
Chambres double : Autour de 10$ (+ ou – 2$) la nuit avec clim et eau chaude.

Les viets sont difficiles sur les prix. N’hésitez pas à rebrousser chemin si le prix n’est pas correct.

Budget :

Nous nous étions fixé, 20€ par jour et par personne pour le Vietnam. Le Vietnam a une réputation de pays cher, le Lonely Planet qui donne des informations budgétaires pour chaque pays annonçait entre 25 et 35$ par jour.

Finalement nous avons dépensé 18,32€ / jour et par personne. Cela inclue 3 jours d’Easy Rider, mais ne prend pas en compte le visa.

Où aller :

Dien Bien Phu : Ville de passage pour nous. Un monument à la victoire de 1954 trône au centre de la ville. Il y a suffisament de guest-house pour se loger aisément avant de rejoindre Muang Khua au Laos pour 100 000 VND, 7/8h de route, impraticable en cas de pluie, bon marché et simple avec visa disponible au poste frontière Laotien.

Lao Cai
: Rien de spécial à voir ici, c’est un noeud de transport pour Sa Pa et Bac Ha. Les navettes sont à 30 000 VND. Négociez… 50 000 est déjà un bon prix…

Sa Pa : Cité touristique avec des armées de Hmong-vendeuses. Pas si dérangeant par rapport à ce qu’on s’était imaginé. Le « village » de Cat Cat est facile à visiter par ses propres moyens. Les treks d’un jour débutent à 12$. Nous ne nous sommes pas attardé à cause du mauvais temps. Prévoir des vêtements chauds et imperméables, même en Mai.

Ha Noi : La capitale. Nous n’y avons pas passé beaucoup de temps. C’est au moins un bon coin pour faire du shopping (mais pas autant qu’Ho Chi Minh Ville).

Baie d’Along : Un must see. Attention à la météo, préparez vos vêtements en conséquence pour ne pas finir frigorifié le soir (il fait plus froid qu’à Ha Noi, surtout à cause du vent). Prêtez aussi attention au choix du bateau, il vaut mieux payer un peu plus et ne pas se faire gâcher sa croisière pour des bêtises…

Ninh Binh : C’est la ville qui sert de base pour ce que l’on nomme la baie d’Along terrestre. Il y aussi, depuis peu et pas très loin de la ville, une énorme pagode (encore en construction, mais déjà impressionnante). Attention aux prix des parkings dans les alentours, 5000 VND est le bon prix. La spécialité du coin sont les plats à base de chèvre, cependant les amateurs de chien et chat (ouch) y trouveront leur compte. La ville n’est pas spécialement agréable à vivre. Attention aux multiples arnaques en bateau lors de la visite de la baie d’Along terrestre. Pour une balade en scooter, l’orientation n’était pas simple, la carte qu’on nous avait donné n’étant pas correcte pour aller à la baie d’Along terrestre, prendre l’autoroute pour s’y rendre.

Hué : Hué fut un temps la capitale du Vietnam. C’est aujourd’hui à minima la plus grande ville du centre. On peut y gouter pléthore de spécialité ! Le marché est un des plus grand dans lequel on a mis les pieds. L’ancienne cité impériale est symphatique à visiter avec une vidéo explicative particulièrement bien réalisée et les tombes aux alentours valent le coup. Comme Da Nang, on peut vadrouiller autour en scooter. Une boucle de 100km, de Hué à Vinh Hien en passant sur la péninsule et en faisant le retour par l’autoroute vaut le coup d’oeil (je n’en dis pas plus!). Sachez que sur l’A1, c’est parfois un peu la foire…

Da Nang : Une ville moche et pas attractive. Les alentours (collines verdoyantes) peuvent être intéressante à visiter en scooter. Nous n’avons pas pris le temps ici.

Hoi An : Ville-Disneyland à l’ambiance touristique et (ouf) à l’architecture préservée et qui vaut le coup d’oeil ! Artisanat très vaste, avec de nombreuses boutiques pour faire son choix. Quelques points d’intérêts (anciennes maison, temples, etc.) se visitent au grès d’une promenade dans la ville en prenant un ticket de 5 entrées à 90 000 VND, ne faites pas l’atelier.

Kon Tum : Kon Tum est sur le chemin de l’intérieur des terres entre Buon Ma Thuot et Da Nang. C’est un arrêt intéressant. Les villages des environs sont facilement accessibles, même à pied. Pour continuer vers Hoi Han ou Hué, il faut changer de bus à Da Nang. Pour plus d’information consultez notre article sur Kon Tum.

Buon Ma Thuot : Une ville de taille importante des hauts-plateaux. C’est l’arrière pays, les gens sont chaleureux. Les alentours sont intéressantes et nettement moins touristiques que le reste du Vietnam. La ville et les alentours se visitent bien avec un Easy Rider si le budget le permet, sinon on doit pouvoir se débrouiller en bus et en scooter. Pour plus d’information consultez notre article sur les Easy Rider.

Nha Trang : Nha Trang est une station balnéaire du sud Vietnam. C’est un bon endroit pour buller. Parait-il que c’est aussi un bon spot pour faire la fête. Nous nous y sommes retourné pour y manger des Nem Nuong, un plat qu’on adore et qui se trouve là-bas. Nha Trang est aussi une base de départ pour les Easy Riders. Pour plus d’information consultez notre article sur les Easy Rider.

Mui Né : Arrêt intéressant pour aller aux dunes ! La plage est nulle. C’est aussi un spot de Kite Surfing. Pour plus d’information consultez notre article sur 24h à Mui Né.

Ho Chi Minh : Très sympa pour le shopping et les défis pour traverser la rue. Cu Chi Tunnels : passez votre chemin sauf si passionnez pas la guerre. Monkey Island : idem.

My Tho, Can Tho : Villes du delta du Mekong. Nous avions fait un circuit organisé en 2010. On dit qu’il est possible de voyager facilement en vélo dans la région qui est effectivement plutôt plate. Marché flottant et balades en bateau au programme.

Phu Quoc : Phu Quoc est une grande île, au sud du Vietnam, quasiment collée au Cambodge dont on peut apercevoir les côtes si le temps est dégagé. On peut y accéder en bateau et en avion (notre choix). Le tour de l’île en scooter est une belle expérience, mi promenade, mi cross, malheureusement au moment de la visite les routes étaient en travaux avant d’être goudronées. Les plages sont paradisiaques et la mer extrêmement chaude, il y aussi 2-3 autres à visiter : « usine » de Nuoc Mam, champs de poivre et boutiques de perle de Phu Quoc. En raison des mutations rapide, l’aspect encore préservé de l’île ne demeura plus très longtemps, je pense.

Le top d’Anh : Le karaoké à Kom Tum.

Le top de Bruno : Notre séjour à Kom Tum.

Que manger :

La liste intégrale seraient longue tant le nombre de plat est important. La cuisine Vietnamienne est basée sur de la pâte à base de farine de riz et le Nuoc Mam.

A ne pas louper citons :

Le Sinh To à la fraise (pas fréquent de voir des fraises en Asie). = Milkshake à la fraise
Le Pho = Soupe nationale à base de nouille de riz
Banh Bao = Brioche salée ou sucrée à la vapeur. A manger très chaud
Banh Xeo = Crèpe de riz frite fourrée au soja et à l’oeuf. Se mange rouler dans des larges feuilles vertes (parfois de riz aussi) et avec beaucoup de Nuoc Mam.
Banh Cuon = Crèpe de riz à la vapeur fourrée au champignon noir, à la viande ou les deux. Se mange avec beaucoup de Nuoc Mam.

Si vous êtes amateurs ou au contraire voulez éviter : Le chien s’écrit Cho et le chat Meo.

Que ramener :

Les objets en bois laqué, surtout dans le nord. En gros à partir de Hoi An. Dans le sud le choix est plus restreint.
Des vêtements sur mesure à bon prix. Surtout à Hoi An où l’on peut même trouver des designs uniques.
Du café avec la cafetière vietnamienne qui va avec pour se faire des cafés à leur mode (lait concentré et glaçons).

Equipement backpacker / voyageur :

Sac à viande en soie à 5$ (voir moins en négociant ?). Dans le nord, à partir de Hoi An.
Contre-façon de sac à dos North Face, disponible en masse. Qualité très variable.
NB : Les produits The North Face sont largement répandu (parait-il parce que les usines sont au Vietnam), néanmoins il est difficile de savoir si vous n’achetez pas une contre-façon à moins d’être expert. Un vendeur nous a expliqué qu’il n’y avait jamais d’original en Gore Tex.
Sèche cheveux de voyage dispo pour 10-15€ selon la marque (Philips dispo).
Pellicule photo / Carte mémoire / Batterie d’appareil dispo largement et de bonnes affaires sont possibles. Renseignez vous sur les prix sur internet avant d’acheter.

Déplacement :

Taxi et Xe Om (moto taxi) :
Si vous vous faites déposer dans un hôtel par un chauffeur, ça vous coutera forcément plus cher que si vous allez vous même car l’hôtel aura une commission à payer.
Course en moto taxi : 10 000 mini. Comptez 50 000 pour 10 kilomètres. Négociez avant de démarrer.

Bus locaux :
Navettes sur les longs trajets. Tarifs affichés en achetant les tickets aux comptoirs dans les grandes stations. Environ 100 000 VND pour 250 km / 5-6 heures.

Entre les villes, si pas de prix affiché, évitez autant que possible. Il est difficile (et le mot est faible) d’avoir le prix « local ».

Train :
Bien organisé, prix affichés et pas trop cher (50 000 VND / 100 km). Assez lent, mais plaisant. Le trajet entre Da Nang et Hué est superbe (conseil Lonely Planet – et c’était vrai). Le trajet entre Ha Noi et Lao Cai ne vaut pas le détour, autant le faire de nuit. Rendez-vous à la gare de Ha Noi pour réserver, les agences ne proposant que des services « luxe ».

Bus touristique :
Très bien organisé et bon marché. Vous pourrez trouver des billets un peu partout.

Un mot sur l’Open Bus Ticket -> Pas forcément intéressant, encore plus si l’on sort du parcours défini. Surtout qu’il faut systématiquement regagner la route côtière pour reprendre le bus. Si vous faites la somme séparément vous vous rendrez compte que l’écart est vraiment faible par rapport à un achat à l’unité. Par contre, vous vous privez de la liberté de choisir le train ou un autre moyen de locomotion si ça vous chante !

Location de scooter :
Evitez les automatiques sauf si vraiment en bon état car ils n’ont pas de kick de démarrage et les démarreurs sont en général très usés.
Vérifiez la présence et le fonctionnement de la jauge d’essence. Ainsi que du klaxon (très important pour conduire au Vietnam, vous verrez) et des feux.
Prix -> 3 à 5$ la journée pour un modèle à vitesse. 7 à 10$ pour un automatique.

Hébergement :

De bonnes surprises :

Un top à Ho Chi Minh Ville : http://roundtrip.fr/zoom/hebergement/avis-roundtrip-nhung-ho-chi-minh-city-vietnam/
Un top à Hoi An : http://roundtrip.fr/zoom/hebergement/avis-roundtrip-nhi-nhi-hotel-hoi-an-vietnam/

Et un désastre :

Un flop à Ninh Binh : ??? (à retrouver !)

Equipement à prévoir :

Période testée : Avril et Mai.
Au nord, prévoir des vêtements « chaud » comme un sweat ou une polaire légère pour Sapa et alentours ainsi que la baie d’Along. Prévoir aussi des vêtements de pluie (Kway, etc.).
Au sud, rien de spécial. A chaque fois il a fait beau et très chaud.
Lotion anti-moustique oui, mais pas de moustiquaire car finalement assez peu de moustique quand même surtout si vous ne vous éloignez pas de la route cotière.

Visa :

A priori, jamais possible à faire à l’arrivée. Le visa vietnamien est assez cher. Environ 70€ à l’ambassade à Paris. Autour des 50$ dans les ambassades du Laos et du Cambodge (plus vous êtes patient, plus le prix descend).

Notre arrivée au Vietnam : Passer la frontière : de Trapeang Sre / Snuol (Cambodge) à Hoalu / Loc Ninh (Vietnam)
Notre départ du Vietnam : Passer la frontière : de Tay Trang / Dien Bien Phu (Vietnam) à Panghok / Mouang Khou (Laos)

Bon à savoir :

  • Internet est rapide en général et quasiment tout le temps dispo en wifi dans les hôtels même les moins cher.
  • Le vietnam est un des pays les moins cher de la région (si si, c’est vrai).

Bruno :
Le Vietnam m’a tout particulièrement plu. Il faut dire qu’avec Anh qui parle la langue les choses ont été simplifiées et les contacts avec la population locale possible plus aisément qu’ailleurs. Malheureusement nous avons joué de malchance dans le nord et sommes tombés sur des emmerdeurs. Dommage car niveau paysage c’est la région la plus jolie. J’espère y retourner.

-Rédigé en juin 2011-
Taux de change au moment de l’écriture : 1€ = 30 000 VND / 1$ = 20 000 VND