Pour partir en tour du monde j’avais essayé de revoir mon matériel photo au minimum. Il était évident pour moi d’emmener mon amour de réflex, un Nikon D300s acheté il y a quelques années maintenant lors d’un précédent voyage en Asie du Sud Est. J’avais alors profité d’une escale à Singapour pour dénicher une bonne affaire. En effet, je l’avais simplement payé le prix qu’il vaut aujourd’hui en France, 3 ans après !

Aujourd’hui je ne regrette pas le choix d’un appareil un peu qualitatif pour la prise de vue, déjà parce qu’il a résisté à une torture d’un an sans sac photo (je trouve ça trop lourd et encombrant, mon sac à dos se plie et se range dans un autre sac sans soucis). Et maintenant, je suis enchanté de pouvoir commander des tirages en grand format. Je vous en parlerais plus tard, une fois reçu :)

Juste avant de partir pour Budapest, j’ai réceptionné mon nouvel iPhone, un iPhone 5. Impossible pour moi de ne pas essayer de l’utiliser en appareil de voyage. Après tout son gabarit est on ne peut plus adapté. Rendez-vous compte, avec un poids de 112g, il est plus léger que la plupart des appareils photos ultracompact / bijoux qu’on trouve dans le commerce…

L’iPhone un appareil ultracompact… Ultrapratique

Pendant notre séjour entre Budapest et Berlin j’ai quand même décidé de trimballer mon reflex. Que s’est il passé ? J’ai souvent laissé le réflex dans mon sac à dos ou à l’hôtel au profit du petit iPhone.
Bien sûr, tout dépend du voyage que vous allez effectuer et de la destination des photos. Je reviendrais sur la qualité un peu plus loin. En tout cas, avoir un appareil qui se glisse si bien dans la poche et se fait oublier, c’est un véritable confort, un petit luxe.

On le sort rapidement, quand une scène se présente sous nos yeux, pour voler un instant. Il est toujours allumé et le déverrouillage pour l’accès au mode photo va très vite. Après cela, la prise de vue est instantanée. Un gros point fort depuis toujours sur l’iPhone (et les appareils des smartphones en général) c’est la méthode de mise au point. Je trouve ça tellement intuitif et rapide de toucher la zone de mise au point, le petit bémol c’est que la mesure d’exposition / lumière se fait sur la même zone. Logique me dirait vous, oui, mais pas imparable. Un plus de contrôle pourrait être le bien venu ( -> il y a une application pour ça ;-) je n’ai pas cherché pour l’instant).

Des clichés inhabituels

Grâce à cette praticité vous allez probablement prendre des images que vous n’avez pas l’habitude de capturer avec votre reflex, question de discrétion et question de moment surtout. Comme par exemple pour capturer les têtes enfarinées de vos compagnons au petit déjeuner. Ou encore, des panneaux,  des vitrines, beaucoup de bouffe et j’en passe. Tout ça avec un bonus : pouvoir les partager rapidement sur des réseaux sociaux.
J’avoue, moi qui n’étais pas très fan, j’ai finalement succombé à Instagram. Il ne faut probablement pas en abuser, j’ai quand même essayé un exercice, réaliser un album électronique uniquement iPhone / Instagram, je vous le proposerais sur le site dans quelques jours.

La facilité pour la capture de panorama est aussi la bienvenue. Contrairement à un reflex elle ne nécessitera pas du tout de post-traitement, les résultats sont une fois de plus probants !
Sans en abuser, la fonction HDR fait bien son boulot et permet d’obtenir une fois de plus des clichés originaux sans travailler ses images sur le PC.

Panorama d’un parc à Budapest – iPhone

Panorama d’un parc à Budapest – iPhone

La nouvelle Synagogue de Berlin – iPhone HDR

La nouvelle Synagogue de Berlin – iPhone HDR

Qualité des images

Pour bien faire il faudrait comparer des images identiques entre différents modèles d’appareil. Mais ce site n’a pas vocation à devenir un site de tests d’appareils photo alors je vais pas trop m’étendre… Je vous laisse examiner quelques images, j’ai pu mettre la main sur un cliché que j’ai fait avec mon reflex en plus de l’iPhone, ça permet d’évaluer un peu l’écart qualitatif :

Boutique Douglas, Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Boutique Douglas, Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Statue du poète hongrois Mihály Vörösmarty – iPhone

Statue du poète hongrois Mihály Vörösmarty – iPhone

Boutique d’Art, Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Boutique d’Art, Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Frite, porc à Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Frite, porc à Budapest – iPhone, filtré avec Instagram

Le pont Szabadság híd à Budapest – iPhone

Le pont Szabadság híd à Budapest – iPhone

Kürtőskalács, le délice sucré de Budapest – iPhone

Kürtőskalács, le délice sucré de Budapest – iPhone

Parlement Allemand – iPhone

Parlement Allemand – iPhone

Parlement Allemand – Reflex Nikon D300s

Parlement Allemand – Reflex Nikon D300s

Ces deux dernières images sont destinées à marquer la différence avec un appareil reflex. Lorsque la lumière vient à manquer l’écart se creuse vite, même sur du petit format.

Conclusion

Voilà, ce petit article touche à sa fin concernant l’iPhoneographie, qui pourrait aussi se métamorphoser en smartphoneographie dans l’avenir tant les modèles sont nombreux. Ces petits bijoux de technologie peuvent-être de sacré compagnons de voyage surtout si l’on associe des guides touristiques, les cartes, les applications d’évaluation des établissements touristiques (hôtels, restos), les convertisseurs de devises, etc.
Les fonctions de photo / vidéo sont de plus en plus en vogue, à juste titre. La qualité des images produites est maintenant suffisante pour tirer des photos papier en 10×15 (voir plus mais pas trop !) ou faire des petits albums en ligne. Sans remplacer un véritable c’est efficace.

Comme disent certains photographes : « Le meilleur appareil c’est celui que l’on a sur soi ».

Si vous souhaitez en savoir plus il y a pas mal de conseils dispos gratuitement sur le net. Vous pouvez aussi aller jeter un oeil sur FlickR, certains clichés impressionnent. J’ai notamment repéré un petit guide en anglais chez National Geographic : http://photography.nationalgeographic.com/photography/photo-tips/iphone-photography-tips/

A bientôt !


Articles sur le même sujet :