Voilà quelques temps qu’on a pas écrit de nouvelle, les derniers posts qui ont défilés étaient écris en avance. Le budget et la traversée de la frontière vers le Vietnam.

Depuis Mui Né, nous nous sommes rendu à Nha Trang, une station balnéaire que l’on connaissait déjà. Encore une fois nous avons « navigué » à vue et nous nous sommes fait embarquer par des Easy Riders. On en parlera un peu plus tard.

Donc, nous avons fait route vers Buon Ma Thout puis Kon Tum, une ville des plateaux du centre où il l’ont pensé juste passer la nuit avant de partir pour Hoi An.

Le Lonely Planet ne dit pas grand chose sur Kon Tum et sur internet nous n’avons pas trouvé grand chose non plus. Néanmoins au bout de quelques pas nous avons eu un bon feeling. Des sourires partout, c’est rare dans une grande ville.

On est pas prêt d’oublier la journée suivante.

Nous sommes partis nous balader en scooter dans les villages attenant. En quelques minutes on se retrouve à boire un coup chez des habitants du village !

On continue à se balader et l’on décide de partir manger dans le centre ville car nous avions trouvé un restaurant sympa la veille. A notre arrivée on se fait encore inviter, à manger cette fois, par notre coiffeur de la veille ! Anh fait la traductrice une fois de plus.
Ce sont des jeunes qui ont leur propre salon. Ils nous proposent de passer la soirée avec eux, why not ! On glande un peu dans le salon – « Di Choi » – une expression souvent employée ;-)

L’après-midi, on retourne dans les villages. Lorsqu’on s’arrête, des filles veulent toucher mon nez. Je peux comprendre qu’un nez 3 fois plus gros que le leur les intrigue.

Notre soirée vient de s’achever. Nous l’avons passé dans un karaoké, ça se déroule à la japonaise, on prend une salle et on l’en chante entre amis en buvant et en mangeant, c’est très convivial. On s’est aussi aperçu que nous faisions de piètres chanteurs comparé à eux !

On n’oubliera pas cette ville de si tôt. Au passage la bouffe étaient exquise partout et l’hôtel pas trop mal. Place aux photos !

La salle est dédiée, on nous apporte à boire et à manger et on paye ce qui est consommé

La salle est dédiée, on nous apporte à boire et à manger et on paye ce qui est consommé

Notre ami le coiffeur

Notre ami le coiffeur


Articles sur le même sujet :