S’il y a un truc qui nous sert c’est bien ça. J’ai changé des t-shirts, des slips, racheté un short, etc. Mais mon pantalon convertible n’a pas failli et j’ai bien l’impression qu’il ira jusqu’au bout. Pourtant je le porte presque tous les jours.

Les avantages du pantalon convertible

En trek

Il est préférable de partir en pantalon pour éviter les frottements avec les plantes et les bestioles qui trainent au raz du sol. Quand vous vous arrêtez pour pique niquer ou vous baigner. Hop, transformation en short !

En scooter

Idem, pour des raisons de sécurité il vaut mieux faire du 2 roues en pantalon, ça protège en cas de chute. Cependant quand vous ne roulez plus il fait d’un coup beaucoup plus chaud. Et là miracle ! On enlève les jambes et le tour est joué.

Pour les temples

Toujours la même combine. Il faut avoir les jambes couvertes pour visiter les temples en Asie. Selon les endroits ils sont plus ou moins tolérant avec les shorts. Même si vous trouvez toujours un pantalon à dispo pour la visite, il faut parfois le payer. Avec le convertible, vous remettez vos jambes pour la visite et vous les retirer en sortant.

Le soir

Vous avez passé la journée en short sous 30°, normal ! Mais le soir la température descend et… les moustiques arrivent en masse. C’est le moment de se remettre en pantalon.

Le pantalon parfait ?

Outre ces qualités inhérantes au fait qu’il soit convertible je suis plutôt enchanté par le mien pour d’autres raisons :

La solidité

C’est du nylon, donc très résistant aux frottements. On en a eu la preuve, il a résisté à la chute en scooter et m’a bien protégé. Certes il est un peu abimé (griffé) mais pas non plus troué. Monter sur des troncs d’arbres, tomber en scoot’, le mettre tous les jours -> pas de soucis, je pense qu’il est fait pour durer.

Les petits trucs en plus :

  • Il a des passants pour une ceinture. Utile si vous maigrissez trop !
  • Il a une poche secrète à l’intérieur. Du coup je ne porte pas de banane ou autre pour les sous !
  • Il a d’autres poches dont plusieurs qui se ferment !
  • Il se transforme en pantacourt aussi.
  • Les fermetures des jambes sont colorés (détrompées) pour faciliter le passage en pantalon.
  • Et enfin, en mode short il est fait pour se plier dans une des poches arrières, bien sympa pour l’emporter dans un petit sac à dos pour une randonnée de quelques jours.

Des inconvénients ?

J’avais lu que le poids était un problème par rapport à un pantalon en toile sans les fermetures au niveau des jambes. Celui d’Anh pèse 244g, le mien 333g. A vous de juger… Il est difficile de faire beaucoup plus léger.

Certains critiquent aussi la sensation au niveau de la liaison. Sachez qu’on ne sent pas la fermeture éclair puisque c’est recouvert de tissu.

Les notres !

Pour ceux que ça intéresse celui d’Anh est un Columbia Mt. Awesome Convertible Pant et le mien un Northface Meridian Convertible. Celui d’Anh n’a pas de poche intérieur et on a remarqué que les zones qui ont subit des frottements peluchent un peu.

C’était un investissement (autour de 60€) mais on ne le regrette pas !


Articles sur le même sujet :