Blog

Un tour du monde pas cher…

Il serait bête et inconscient lorsqu’on décide de partir voyager de mettre les questions de sous de côté, de les ignorer. L’argent sans être vu comme une fin en soit est un moyen. Alors que nous avons reçu Chris chez nous, un jeune reporter issu d’une rencontre en ligne qui a fini par se concrétiser en Bolivie, nous avons pu échanger nos points de vue sur le sujet. C’est ce qui a déclenché l’écriture de cette article !

La compétition

Nous avons constaté chez les voyageurs, tour du monde ou pas d’ailleurs, que les dépenses pouvaient être un jeu duquel celui qui dépense le moins ressortira vainqueur. Dans les auberges de jeunesse ou les guest-house, lorsque nous avions l’occasion de discuter, la discussion tournait parfois comme cela :

– Alors vous avez mangé quoi à midi ?
– On s’est fait un petit restaurant où l’on a pu déguster un succulent curry.
– Ah bon ? Ca coutait combien ?
– 120 bahts par tête (ie. 3€).
– Oh c’est cher. J’ai mangé des nouilles pour 40 baths (ie.  1€).

Nos amis Céline & Guy avec lesquels nous avons partagé un Camping Car ont fait le même constat.

Plein Camping Car
Le prix d’un plein de Camping Car en Australie

L’immobilisme

Si ce n’était pas sur les repas que portait la compétition, ça pouvait être sur les activités. Ainsi en Australie nous n’avons jamais croisé autant de Français cloitrés dans des « backpackers » (les hôtels pour les voyageurs fauchés) dont le but était de descendre de la bière (influence Australienne oblige) pendant leurs périodes sans boulot (car en général ce sont des jeunes en visa Working Holidays). A la question : « vous avez visité le parc national de Kakadu ? » nous recevions la réponse : « Bah non, c’est trop cher ».
C’est sûr qu’on peut passer plus de temps à ne pas travailler si on ne fait rien de ses journées. Néanmoins c’est oublié que le temps libre pourrait être de qualité, surtout lorsque l’on se trouve à l’étranger pour une période donnée.

Différences Tourdumondistes

Dernier élément logique, plus on voyage vite, plus on dépense de l’argent. Est-ce pour autant une raison de mépriser des voyageurs qui s’accordent moins  de temps. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à mon sens il n’y a pas de mauvais ou bon voyageur. Chacun son style.
Certains font des choix de vie différents. Faire le tour du monde en 5 mois est parfaitement faisable, 2/3 jours suffisent dans les faits. Je prends en exemple ce couple croisé à 2 reprises, en Australie puis au Chili. Ils avaient choisi de ne pas partir une année complète, de trouver une période entre deux, pour ne pas trop se déconnecter ni couper leurs carrières professionnels. Au contraire de nous, qui nous sommes désintoxiqué de l’information et qui avons mis entre parenthèse notre vie en France.

S’accorder plus de temps, c’est dépenser moins d’argent chaque jour, CQFD. Ma pensée du jour va à ceux qui préparent des voyages de longue haleine. Ne partez pas sans le sous (sauf si vous comptez travailler !). Rentrer chez soi pour cause de porte-feuille vidé trop vite n’est à mon sens pas la meilleure expérience de voyage qu’on puisse envisager. Faire le Tour Du Monde avec 10€ par jour c’est pas pour tout le monde, bien que je conçoive qu’on puisse y parvenir !

Economisez, puis partez !

24 commentaires

  • Léo@venizi

    C’est vrai qu’il faut à tout prix régler le volet budget avant d’entreprendre un périple. Moi je calcule tout à l’avance et je me réserve une marge confortable afin de pouvoir toujours m’en sortir, en prenant la peine de bien sécuriser mes fonds, combien ne se sont pas faits dépouiller au point de rebrousser chemin…

  • Istanbul

    Pour un voyage aussi conséquent comme un tour du monde, tout doit être très bien préparé à l’avance, même si des surprises sur place font le charme de ce genre de voyage. Il faut juste s’attendre à des probables difficultés.

  • Alexandre

    Moi aussi je préfère me laisser une marge confortable quand je prépare mon budget lors d’un voyage. Pas que je sois un adepte des vacances 5 étoiles, mais c’est simplement en cas de pépin, on ne sait jamais ce qui peut nous arriver au bout du monde.

  • Benjamin

    C’est clair que partir voyager avec un certain budget permet de faire face aux imprévus. Mais quand on sait se priver un petit peu (notamment au niveau de la nourriture), on se rend vite compte qu’il est possible de voyager à travers le monde sans pour autant avoir un compte en banque bien garni !

    • Bruno

      Tout dépend de ce qu’on recherche je dirais ! On peut partir dans l’optique de partir faire du Woofing, ça sera pas le même budget ni les mêmes plaisirs que de se balader en Camping Car dans un parc naturel (bien qu’on puisse combiner les deux !).
      De notre côté on est amateur de nourriture, alors on a évité de rogner là-dessus :-) Sans non plus se permettre de manger au resto tout les jours dans les pays pù le coût de la vie est élevé / très elevé !

  • Nath'

    Bonjour Bruno,

    Effectivement la question du budget est une question centrale lors d’un voyage qu’il soit de quelques semaines ou au long cours.
    Perso, j’aime bien avoir une marge, histoire de pouvoir profiter sur place : le but n’est pas de dilapider son budget mais je trouve dommage de ne pas pouvoir visiter telle ou telle chose lorsqu’on est dans un endroit magnifique qu’on ne verra peut-être qu’une fois dans sa vie, non ?

  • Tiphaine

    Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi. Déjà avec le fait de dire que selon toute logique, plus on voyage vite, plus on dépense d’argent. Quand tu es dans un lieu, tu vas commencer par visiter le paysage, les rues, les trucs gratuits. Ensuite plus tu vas y rester plus tu vas creuser profond, tu vas payer les musées, les bars etc. Ce qui fait que je ne suis pas d’accord avec ton affirmation.
    Il faut prendre aussi en compte que chacun vit l’aventure de façon personnelle. Je me suis rendue compte pendant mes voyages que j’avais la possibilité d’aller dans des lieux renommés des livres de voyage mais le coeur n’y était pas. Vu que tout le monde allait la bas, je me sentais obligée d’y aller. Depuis je ne vais que là où j’ai le feeling d’aller. Je ne vois pas pourquoi il y aurait une meilleure façon de voyager que d’autres. Je me rends compte que la mienne évolue tellement avec le temps et ce que je traverse dans ma vie personnelle.
    Ma conclusion est qu’il faut juste s’écouter et faire selon son désir et ne pas se forcer à visiter des choses juste parce qu’elles sont inscrites dans un livre de voyage si le coeur ne vous en dit pas !

  • kevin @destination voyage

    C’est vrai que des fois on est très proche de ses sous en se disant qu’il ne faut pas trop dépenser. En fait je me suis rendu compte que lorsque je voyageait, je pensais déjà à mon retour et l’argent que je ne devrais pas dépenser pour…anticiper.

    Jusqu’au jour où j’en est eu marre. Bon, j’ai un peu craqué sur le coup. lol

    Mais maintenant, je pars toujours avec un budget assez large ce qui me permet de vraiment en profiter sans être toujours à compter. Et puis, alternant une vie d’expat avec mon appart à Bangkok et quelques trips d’une semaine ou deux dans le pays ou aux alentours, je m’en tire plutôt bien.

  • Julia

    Merci pour cet article très instructif. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de voyager en dépensant le moins possible. Entendons-nous bien: je comprends que voyager pour pas cher est toujours mieux si on a économisé longtemps pour partir, mais lors de mes voyages, je passe des journées à 10 euros et le lendemain si ça vaut le coup je peux en dépenser beaucoup plus, pour faire de la plongée par exemple. Pour moi cette compétition est vraiment futile.

  • Blog voyage

    La discussion touche forcément un certain public.
    Si tes moyens sont plus importants, la course à celui qui paye le moins cher n’a plus trop de sens.
    C’est tout de même assez superficiel, je rejoins Fabrice ;)

  • Arnaud

    Tout à fait d’accord sur le fait que l’on devient rapidement radin quand on est à l’étranger. Il ne faut pas bien longtemps pour prendre les réflexes des locaux… Mais c’est vrai que c’est le moyen de prolonger le plaisir quelques temps. En tout cas merci, ton billet est intéressant !

  • Allan@Espace Zen

    Selon moi, tout est relatif. Il y a ceux qui souhaitent faire un tour du monde pour leur expérience personnelle, pour se vanter d’avoir fait le tour de monde, pour avoir le plus gros nombre de pays visités, et il y a ceux qui souhaitent faire un tour du monde dans le but de découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles choses, de parcourir, d’explorer et de voyager. Pour la première catégorie de personne, on dirait plus que c’est une sorte de « Pekin Express » qui a été budgété à la baisse pour dépenser le moins possible : on ne peut pas à proprement dit appeler ça un tour du monde.
    Et puis, pour la seconde catégorie, c’est forcément coûteux et budgété à la hausse cette fois-ci. Je pense qu’il n’y a pas de prix pour s’offrir un Tour du Monde et qu’il vaut mieux payer plus cher et être sûr de profiter à 100% du voyage que de payer moins et ne pas profiter.

  • Thibaut@changer de vie

    C’est très vrai !
    Tellement de voyageurs ne prennent pas le temps de profiter, ou simplement ne font pas des trucs qui sont inoubliables juste parce que sur le moment ça leur paraît un peu trop cher…
    Autant mettre son temps et son argent dans les choses qui valent vraiment le coup !
    Mais bon après, chacun sa vision du voyage et du plaisir…

  • cristina@annonce tunisie

    oui tu as raison,tellement de voyageurs ne prennent pas le temps de profiter, ou simplement ne font pas des trucs qui sont inoubliables juste parce que sur le moment ça leur paraît un peu trop cher…Vu que tout le monde allait la bas, je me sentais obligée d’y aller.
    Depuis je ne vais que là où j’ai le feeling d’aller. Je ne vois pas pourquoi il y aurait une meilleure façon de voyager que d’autres. Je me rends compte que la mienne évolue tellement avec le temps et ce que je traverse dans ma vie personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *