Il serait bête et inconscient lorsqu’on décide de partir voyager de mettre les questions de sous de côté, de les ignorer. L’argent sans être vu comme une fin en soit est un moyen. Alors que nous avons reçu Chris chez nous, un jeune reporter issu d’une rencontre en ligne qui a fini par se concrétiser en Bolivie, nous avons pu échanger nos points de vue sur le sujet. C’est ce qui a déclenché l’écriture de cette article !

La compétition

Nous avons constaté chez les voyageurs, tour du monde ou pas d’ailleurs, que les dépenses pouvaient être un jeu duquel celui qui dépense le moins ressortira vainqueur. Dans les auberges de jeunesse ou les guest-house, lorsque nous avions l’occasion de discuter, la discussion tournait parfois comme cela :

– Alors vous avez mangé quoi à midi ?
– On s’est fait un petit restaurant où l’on a pu déguster un succulent curry.
– Ah bon ? Ca coutait combien ?
– 120 bahts par tête (ie. 3€).
– Oh c’est cher. J’ai mangé des nouilles pour 40 baths (ie.  1€).

Nos amis Céline & Guy avec lesquels nous avons partagé un Camping Car ont fait le même constat.

Plein Camping Car

Le prix d’un plein de Camping Car en Australie

L’immobilisme

Si ce n’était pas sur les repas que portait la compétition, ça pouvait être sur les activités. Ainsi en Australie nous n’avons jamais croisé autant de Français cloitrés dans des « backpackers » (les hôtels pour les voyageurs fauchés) dont le but était de descendre de la bière (influence Australienne oblige) pendant leurs périodes sans boulot (car en général ce sont des jeunes en visa Working Holidays). A la question : « vous avez visité le parc national de Kakadu ? » nous recevions la réponse : « Bah non, c’est trop cher ».
C’est sûr qu’on peut passer plus de temps à ne pas travailler si on ne fait rien de ses journées. Néanmoins c’est oublié que le temps libre pourrait être de qualité, surtout lorsque l’on se trouve à l’étranger pour une période donnée.

Différences Tourdumondistes

Dernier élément logique, plus on voyage vite, plus on dépense de l’argent. Est-ce pour autant une raison de mépriser des voyageurs qui s’accordent moins  de temps. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à mon sens il n’y a pas de mauvais ou bon voyageur. Chacun son style.
Certains font des choix de vie différents. Faire le tour du monde en 5 mois est parfaitement faisable, 2/3 jours suffisent dans les faits. Je prends en exemple ce couple croisé à 2 reprises, en Australie puis au Chili. Ils avaient choisi de ne pas partir une année complète, de trouver une période entre deux, pour ne pas trop se déconnecter ni couper leurs carrières professionnels. Au contraire de nous, qui nous sommes désintoxiqué de l’information et qui avons mis entre parenthèse notre vie en France.

S’accorder plus de temps, c’est dépenser moins d’argent chaque jour, CQFD. Ma pensée du jour va à ceux qui préparent des voyages de longue haleine. Ne partez pas sans le sous (sauf si vous comptez travailler !). Rentrer chez soi pour cause de porte-feuille vidé trop vite n’est à mon sens pas la meilleure expérience de voyage qu’on puisse envisager. Faire le Tour Du Monde avec 10€ par jour c’est pas pour tout le monde, bien que je conçoive qu’on puisse y parvenir !

Economisez, puis partez !


Articles sur le même sujet :