Nous voilà revenus de notre week end prolongé à Rome. Celui ci fut ensoleillé et gourmand !

Comme dans toutes les villes très touristiques, les restaurants autour des monuments ont tendance à se transformer en attrape touriste, la cuisine n’y est pas forcément mauvaise mais en général, c’est tout de même pas le top du top :)

Nous avons choisi nos établissements selon 3 méthodes différentes :

– Conseil guide de voyage

– Conseil d’un local

– Au gré des balades

Voyons ce qu’on en retire !

 

Restaurants figurant sur un guide de voyage

Pizzeria Da Baffeto (114 Via del Governo Vecchio)

Cet établissement est qualifié de « The » Pizzeria à faire à Rome pour son côté traditionnel. Lors de notre premier WE à Rome il y a 5 ans, nous avions essayé d’y déjeuner sur le conseil d’un ami, malheureusement l’établissement n’est ouvert que le soir (18h30-01h00), cette fois ci, nous sommes là à 18h40, le restaurant se rempli très rapidement, pas de standing ici. Les serveurs sont assez froids mais le service rapide. Je commande une calzone et Bruno prend une pizza aux tomates cerises.  Bilan assez décevant, les tomates cerises sont froides et ont juste été posées sur une base margarita, ma calzone a pris un coup de feu :( Niveau gustatif, c’est bon, sans plus.  Prix raisonnables : entre 6 et 12€ la pizza.

Bilan : Pas nécessaire de s’y presser…

pizzeria da baffeto rome italie

 

Pizzarium (43 Via della Meloria)

Le guide nous promet les meilleures « pizza al taglio » de la ville, à savoir des pizzas à la part. La pizzeria se trouve dans un quartier résidentiel, pas de flots de touriste ici (il y en a quand même un peu !), la masse ne vient pas jusque là :) C’est proche de la station Cipro. Pas de salle pour s’installer, soit on prend a emporter, soit on mange debout sur un petit comptoir devant la boutique. On paye les pizzas au poids (entre 15 et 22€ le kilo), il y a peu près 10 sortes de pizza et on peut en prendre tant qu’on veut, pour 5 sortes différentes et bien assez à manger pour 2, on en a eu pour 20€. Les parts choisies sont réchauffées au four et servies sur un plateau avec une feuille de papier. Non seulement l’étal vaut le coup d’oeil mais les pizza sont superbes, les garnitures sont originales et le goût est incroyable !

Bilan : J’y retournerai bien ! Et plutôt deux fois qu’une :D

pizzarium rome italie pizza al taglio pizza a la part

 

Alle Fratte di Trastevere (49 Via delle Fratte di Tastevere)

En fait, nous avons atterri la par hasard, il était plus de 14h et après une matinée de marche, nous étions affamés ! Même si on essaye de toujours chercher des restos un peu à l’écart des axes principaux, à ce moment là, on était facile à convaincre… Un vieux monsieur nous fait l’article de son restaurant, ils sont napolitains et ils nous montrent qu’ils sont indiqués dans le Lonely Planet. J’ai faim ! Ok ça à l’air pas trop mal même si c’est clair que tous les clients sont des purs touristes. On prend des légumes antipasti et la classique tomate mozza en entrée, puis des lasagnes. C’est rapide et c’est bon. La note pour 2 entrées, 2 plats et une bouteille d’eau, 35€.

Bilan : Pourquoi pas.

 

Restaurants conseillés par un local

Nous avons logé dans l’appartement d’un particulier en passant par Airbnb. Notre hote nous a laissé une liste de restaurants dans le quartier du Trastevere.

 

Pizzeria Ai Marmi (53 Viale di Trastevere)

Nous allons dans cette pizzeria le jour de notre arrivée vers 23h30, le resto est encore bien rempli et pas de doute, ici la clientèle est locale. D’ailleurs, ça ne paye pas de mine, pas sûr qu’on aurait pousser la porte sans le conseil de notre hôte. On commande deux pizza et 2 boissons pour 22 euros. Les pizzas arrivent très vite, elles sont fumantes !!! C’est goûtu et la pate est bien fine. Un vrai régal.

Bilan : Miam ! Et là, on se sent en Italie !

 

Bar San Calisto (Piazza San Calisto)

Ici, notre hôte nous conseille le café et les glaces artisanales, on décide d’y aller pour le petit déjeuner. Un cappucino pour Bruno, un chocolat chaud pour moi avec un croissant chacun pour 4,3€. Economique ! On passe commande au bar et on prend sa commande pour s’installer sur la terrasse. Ce lieu est fréquenté par les locaux, ainsi, plusieurs propriétaires de chiens plus ou moins gros boivent leur expresso, tandis qu’une mamie savoure son café latte en discutant ensemble debout. C’est un bar de quartier sans prétention et une bonne surprise ! Mon chocolat est surmonté d’une creme chantilly maison, ce chocolat est incroyable, onctueux, fort et sucré et la crème est magique. Disons le franchement, c’est l’orgasme culinaire :D Les croissants sont aussi délicieux et Bruno savoure un excellent cappucino bien chaud.

Bilan : En plus de vous balader dans le joli quartier du Trastevere, vous y gouterez le meilleur chocolat du monde ! (enfin du mien en tout cas). Je pense que les glaces doivent aussi être top mais on n’a pas eu l’occasion d’essayer :(

 Processed with Moldiv

 

Au gré des balades

Sette oche in Altalena  (36 Via dei Salumi)

On essaye d’aller à la trattoria Da Teo (Piazzia del Ponziani) mais c’est complet. Dans le même quartier, on rentre dans ce restaurant qui à l’air un peu touristique faute de mieux. 2 plats de pates, 2 boissons et 1 dessert : 32,5€. Les pates sont très bonnes, un peu trop al dente pour moi mais ça passe bien. Le tiramisu n’est pas mauvais mais on ne sent pas du tout le goût du café :(

Bilan : Pas mal mais parmi tant d’autres.

 

Clementini (106 Via di S. Giovanni)

Aux alentours du Colisée, il y a beaucoup de restaurants à touristes avec leurs terrasses qui ont l’air trop sympa mais en fait, nous avons pris le parti de choisir un petit resto sans terrasse qui ne paye pas trop de mine. L’accueil de la patronne est chaleureux, elle parle un petit peu français. Dans son restaurant se mêle les touristes et les locaux. Nous prendrons 2 entrées, 2 plats de pâtes, 2 verres de vin rosé et un dessert pour 42€, un peu cher peut être mais nous sommes à 300m du Colisée ! Mon plat de pâtes à la carbonara est hyper salé, le cuisinier a eu la main lourde, par contre les raviolis de Bruno sont très bons, les entrées et desserts classiques mais efficaces.

Bilan : Une bonne option autour du Colisée car les autres restaurants ont l’air d’être de parfait attrape touristes, on vous interpelle pour prendre une table…

rome colisee restaurant pâtes carbonara


Articles sur le même sujet :