Je tombe mercredi dernier sur un article qui parle de nous sur un autre blog de -futur- tourdumondiste (NowMadZ). Ils citent aussi une bonne quantité d’autres sites de voyage sur tous les domaines. Photos de voyage, Tour Du Monde, conseils en tout genre pour mieux voyager jusqu’au sites plus officiels comme celui de l’institut pasteur et bien entendu en passant par Lonely Planet et le Routard.

L’internet français

Franchement, si je trouve que le web francophone est à la traine dans pas mal de domaines, exemple avec les Nouvelles Technologies où l’on a pas d’équivalent aux sites US qui prennent le temps de décortiquer très en profondeur tout ce qui sort. En même temps, on est moins nombreux à pouvoir écrire, ceci explique certainement cela. Les audiences plus importantes permettent aussi de passer plus rapidement et facilement « pro ».

Un peuple voyageur

Au cours de notre périple, nous nous sommes aperçus que nous étions parmis les plus voyageurs et cela alors même que les voyages post-étude à l’étranger ne jouissent pas du même statut que pour les anglo-saxons : pour eux c’est plutôt un rite quasi-initiatique.
Mais voilà, pour le voyage, sur le web, je trouve qu’on excelle. S’il y a certainement une mode qui s’est développée depuis que les annonceurs s’intéressent plus minutieusement aux blogs pour communiquer, il n’y a pas que ça ! Bien que personne ne soit dupe, l’argent intéresse tout le monde (et quoi qu’on en dise, on va pas cracher dessus, les bonus encouragent la production de contenu et c’est tant mieux).

Une tonne de site de voyage

Bref, je m’égare. Aujourd’hui on trouve de tout, vraiment de tout et en français s’il vous plait : des récits, des photos, des conseils, jusqu’à l’essai journalistique ! La boulimie nous guette. Et je ne parle même pas des communautés qui se créent. On forme un cercle qu’on dessinera facilement en suivant les commentaires successivement, les nouveaux le savent bien, c’est une étape importante pour se déclarer (lire cet article aussi -> http://www.lemeilleurblogdevoyage.com/commentaires-blogs-voyage.html). Au passage, pitié, laissez votre nom dans la case nom. Je ne m’imagine pas vous appeler Nepal si je devais vous croiser dans la rue. A minima on peut signer le commentaire.

Voilà voilà, je suis une quarantaine de sites / blogs et comme je peux pas trop être exhaustif et que je ne suis pas un annuaire, je m’en vais préparer une liste de mes lectures préférées !


Articles sur le même sujet :