L’idée d’un tour du monde

L’idée de notre tour du monde est arrivée vraiment par hasard. En fait, je n’en ai jamais vraiment rêvé. J’ai pris l’avion pour la première fois de ma vie en 2006 pour partir à Cuba dans un club en All-Inclusive. Si je n’ai pas vu grand chose du pays, la journée passée à visiter la Havane m’a suffisament marquée pour que j’ai envie de voyager à nouveau. L’Egypte et la Sicile la même année, l’année d’après, Tunisie, Maroc, République Dominicaine (en club!) puis Islande et Liban. En 2008, on s’est finalement envolé pour l’Asie, Bali, avec un voyage un peu organisé, mais pas complètement. Quelques semaines après être rentré, nous avions déjà reposé des congés et pris nos billets d’avion pour retourner là-bas avec des valises mais sans organisation. C’était le début de notre amour pour l’Asie du Sud Est.

Et ensuite ?

Ensuite… Un coup de tête, l’envie d’en voir plus et tout de suite ! C’est arrivé lors d’une sortie au resto dans le quartier chinois de Paris, comme une envie de pisser. Je dis à Anh « partir quelques mois en Asie, c’est définitivement quelque chose que je veux faire et tout de suite ». 15 minutes plus tard, elle annonçait déjà à nos amis qu’on pensait le faire !

6 mois en Asie… Puis un tour du monde

La réflexion du tour du monde a été naturelle. On a pris une carte, « Je veux aller au Japon, sur Borneo et retourner en Indonésie, à toi », Anh : « Je veux aller en Thaïlande, voir Angkor et retourner en Indonésie ». Puis : « Hum, l’Australie c’est quand même pas très loin ensuite, puisqu’on aura plus de contrainte pourquoi ne pas y aller quelques semaines ? ». Anh : « Si on va en Australie, je veux passer en Nouvelle-Zélande, j’en rêve et j’y ai de la famille ! ». Bruno : « Et… L’Amérique Latine, t’en penses quoi ? ».
Quelques jours pour planifier l’emploi du temps, le budget et hop, c’était parti pour cette option là.

Le maitre mot : l’expérimentation

Comme sait -on qu’on préfère les crèpes au nutella plutôt que celles au sucre, les pâtes plutôt que le riz, les Frosties plutôt que les Chocapics ?
Parce qu’on a essayé les deux !
Vous voyez là où je veux en venir ? Si chaque pays est différent, ceux d’un même continent ont quand même des similarités. Ce qu’on souhaitait c’était visiter plusieurs zones géographiques. Et à la fin de cette année, pouvoir se dire : « Mon truc c’est définitivement l’Asie » ou « Je veux en voir plus de l’Amérique Latine ».

Je suis toujours parti du principe que tout vaut le coup d’être vu, tous les pays ont quelques choses à offrir. Néanmoins, si dans le futur je sais un peu plus ce que je recherche et là où je veux aller en priorité ça ne sera pas un mal !

Un voyage dans le voyage

Maintenant on est curieux de connaitre ce que l’on ressentira quand il nous faudra quitter l’Asie. On sait aussi que ça sera un peu comme un nouveau départ, un autre voyage puisqu’après quelques mois c’est devenu notre nouvelle maison, on s’y sent chez nous !
C’est ce sentiment, de plusieurs voyages différents, qui nous a séduit dans l’idée d’un tour du monde…

Enfin, je suis sûr d’une chose : c’est un des meilleurs choix que j’ai fait dans ma vie


Articles sur le même sujet :

Pinterest