Bangkok est la capitale de la Thaïlande (et oui on en apprend tous les jours avec nous ! ;-). C’est une ville en mouvement perpétuel, qui de fait a de multiples facettes. Des quartiers très différents selon l’heure du jour ou de la nuit, idem pour les gens qui les fréquentent.

24h à Bangkok, c’est parti !

9h00 – Réveil à Suk11

Debout là-dedans ! Bien que l’on ait débarqué la veille il faut prendre son courage à deux mains et se lever. L’Asie a quelque chose de magique pour cela, il est nettement moins difficile de se lever tôt ! 9h c’est la grasse mat’, il fait déjà 30° à l’ombre. Néanmoins c’est supportable, à condition d’avoir toujours des réserves d’eau.
On petit déjeun’ à SUK11. Toasts, spécialités à base de riz gluant ou de gelée et fruits sont au menu. Il est aussi assez simple de marcher un petit peu dans les rues et d’y trouver à manger : brochettes, soupes, nouilles. Si on ne trouve pas (ça arrive selon l’heure et les quartiers), on peut toujours aller au 7 Eleven (chaîne de mini marché, fortement implantée – > et le mot est faible) pour y acheter des brioches à la jeune noix de coco ou du pain de mie tartiné à différents parfums.

Le passage dans un 7 Eleven est de toute façon plus ou moins obligé pour y faire des provisions d’eau.

10h00 – Direction le Wat Pho

Wat Pho

Wat Pho

Taxi vers Wat Pho, le temple le plus vieux de Bangkok. Il héberge la plus grande collection de représentations de Bouddha ainsi qu’un immense Bouddha en position couché (reclining en anglais, signifiant le moment où il passa dans le paranirvana). Le site possède différents temples et stuppa en plus du bouddha qui demeure l’attraction principale. Wat Pho est aussi connu comme centre important d’enseignement des massages thaïlandais mais nous avons sauté cet aspect.

Le site se visite en 1h30 environ, on se plait à se balader pour admirer toutes ces constructions colorées.

On peut ensuite enchainer sur la visite de Wat Phra Kaew et du Grand Palais : temple du Bouddha d’émeraude qui font parti des must-see de Bangkok. L’entrée est plus chère que pour Wat Pho.

12h00 – Khao San Road

Nous avions rendez-vous avec des amis voyageurs à Khao San Road (que finalement nous ne retrouverons pas ce jour là). Nous nous y rendons avec une course en Tuk-Tuk car les 2 sont proches. Entre l’endroit où nous sommes déposé et Khao San Road nous découvrons un petit restaurant de rue, bon et pas cher et à priori toujours là, entre Soi Ram Buttri et Thanon Kasap, en direction de Khao San Road, juste en face de l’hôtel O. Bangkok.

On s’y arrête pour déguster un Tom Yam (soupe épicées à base de légume, piment et viande, pas de pâte) et des nouilles sautées.

13h00 – Le quartier des Backpackers

Direction Khao San Road, le quartier des backpackers. Ambiance symphatique, il y a beaucoup de bars et de vendeurs en tout genre. On y achète des écussons avec le drapeau thaï pour les coudre sur nos sacs. C’est très animé. On se dirige vers True Coffee, un café internet un peu isolé où l’on s’offre une heure d’internet dans un cadre agréable ET climatisé.

15h00 – Massage Thaï

Le soleil tape dur, il doit faire 35°. Difficile de rester dehors à ces heures-ci. Direction un salon de massage, ils pratiquent à peu près tous les mêmes tarifs, à vous d’en trouver un qui vous plait. On opte pour 1h de massage des pieds. Les massages thaï sont vraiment particuliers, peut être un peu violent au premier abord. Vous êtes traité énergiquement et surtout ils ont vocation à vous faire craquer plus ou moins tous vos os et cela même pour un massage des pieds. En effet, il se termine par le dos avec un coup sur chaque côté pour vous faire craquer les os du haut du dos -> Vous êtes prévenu !

16h30 – Retour sur Khao San

Khao San Road

Khao San Road

Retour sur Khao San Road, on finit notre heure d’internet entamée, puis on se balade autour avant de s’arrêter pour siroter un jus de citron vert en terrasse. Cela requinque avant de repartir vos notre chambre.
Sur la terrasse, de nombreux voyageurs font une halte, Lonely Planet en main pour choisir là où aller par la suite :-)

18h30 – Le BTS

SUK11 se trouve assez loin, le taxi était assez cher le matin. On opte pour coup de bateau puis de BTS (métro aérien de Bangkok). Le transport en bateau est, qui plus est, donné. C’est reposant, on a enfin de l’air et cela permet d’admirer le couché du soleil sur le cours d’eau qui traverse la ville. De retour à la base, une douche s’impose.

21h00 – Manger à Sukhumwit

On sort manger. Le quartier de Sukhumwit est très animé le soir et on peut y trouver beaucoup de spécialités thaï à manger. Pad Thai et salade de Papaye notamment. En guise de dessert on trouve des pancakes sur une base de pâte, oeufs, banane recouvert de lait concentré puis de sucre. Ne pensez pas au nombre de calories, c’est un régal.

22h00 – Boxe et Cocktails

Match de boxe thaï à Bangkok

Match de boxe thaï à Bangkok

Direction le métro pour aller à la station Lumpini où l’on arrive dans le quartier des ambassades étrangère et des grands hôtels. En marchant un quart d’heure on arrive au Banyan Tree Hôtel où il est possible de juste prendre un verre. Néanmoins, il faut être en pantalon, pas de débardeur et chaussures fermées.
Si l’on remplit ces conditions on peut alors accèder au Vertigo Bar, situé au 59ième étage de l’hôtel. A la montée, les oreilles se bouchent, puis on découvre la vue sur Bangkok de nuit, magique.
Vous pouvez aussi essayer le Baiyoke sky II hôtel dans le même genre. A côté du métro Lumpini il est aussi possible d’aller voir des matchs de Box Thai (Muay Thai) au Lumpini Boxing Stadium (comptez 1000 bahts la soirée en 3ième catégorie).

23h30 – Retour

Il est temps de rentrer, surtout qu’on subit encore les effets du décalage horaire. Le métro ne ferme pas très tard, ça tombe bien !

Conclusion et budget de la journée à Bangkok

J’ai eu du mal à accrocher avec Bangkok (c’était aussi notre arrivée en Asie depuis nos dernières vacances, il fallait se remettre dans le bain). Après 3 journées pleines passées là-bas j’y retournerais en fait volontier. Il y a vraiment une foule de chose à faire même si du fait de la taille de la ville on a forcément moins de contact avec la population.
Bangkok c’est la démesure et le symbole de l’entrée à pied joint de la thaïlande dans la société de consommation.
Prévoyez quand même un budget conséquent pour apprécier toutes les subtilités de la ville, surtout si vous comptez sortir le soir !

Nuit, Ptit déj à SUK11 (9h) (963 bahts)
Taxi (135 bahts + 45 autoroute)
Wat Pho (50 bahts / tête)
Internet à Kho San Road, True Coffee (50mn) (50 bahts / tête)
Repas (95 bahts avec l’eau)
Massage 1h des pieds (200 bahts / tête)
Internet (10 minutes, déjà payé)
Jus de citron (35 avec glace, 50 sans)
Bateau (14 bahts / tête)
BTS (35 bahts / tête)
Repas (60 bahts pour deux, Pancake banane 30 baths)
Metro Lumpini (20 bahts / tête)
2 verres au vertigo bar (470 bahts pour deux)
Metro retour (20 bahts / tête)

1603 baths soit 61€ ou 30,50 par personne