Découvrir la culture américaine à travers la gastronomie traditionnelle

Ayant différentes influences, la cuisine américaine n’a pas fini de fasciner. En marge de la réputation sulfureuse des fast foods, les Recettes américaines traditionnelles reflètent la richesse et la diversité de la culture des USA.

Les influences amérindiennes de la cuisine américaine

Lorsque l’on aborde le sujet de la cuisine américaine, les fast foods et la nourriture industrielle sont les principaux aliments qui nous viennent en tête. Pourtant, en marge de ces clichés, la cuisine traditionnelle des USA atteste d’une grande richesse et d’une belle diversité.

La gastronomie américaine reflète notamment le passé historique des USA. La cuisine traditionnelle est effectivement issue de l’alliance de plusieurs influences. Les plats traditionnels trouvent leurs véritables origines dans les pratiques culinaires amérindiennes. Les premiers habitants d’Amérique du Nord se nourrissaient principalement d’aliments issus de la chasse et de l’agriculture. Les influences amérindiennes sont omniprésentes dans la gastronomie texane (chili con carne, Fajitas , Huevos Rancheros, …).

Les origines européennes de la gastronomie américaine

La colonisation européenne a, par la suite, influé considérablement sur les habitudes alimentaires des nord-américains.

Les Britanniques, les Gallois, les Irlandais, les Ecossais qui se sont installés en Amérique du Nord ont notamment rapporté :

  • les céréales : le blé, l’orge, l’avoine,
  • les plantes à bulbes : navets, carottes, oignons, …,
  • le chou,
  • les fruits : pêche, pomme et poire,
  • les produits provenant de la mer : poissons, huîtres, …,
  • Les produits alimentaires issus du porc.

Le fameux american breakfast est grandement inspiré du petit déjeuner anglais. Le plat se compose d’œufs brouillés ou d’œufs au plat, de lard ou de saucisse, accompagnés de galettes de pomme de terre, de pancakes, de gaufres ou de tranches de pain perdu, arrosés de sirop d’érable.

Plusieurs mets d’origine anglaise et irlandaise font aujourd’hui l’identité des USA comme le Bull roast, les jambons (Virginia Ham, Jambon Taylor, Jambon du Tenessee, …), le corned beef and cabbage, le Tasso, … .

Les Etats du Sud des USA ont, par ailleurs, adopté des pratiques culinaires bien françaises. La tradition de la dinde rôtie et des autres plates de volaille vient de la culture française. De même pour la préparation des saucisses sous différentes formes : Andouilles de Louisiane, Boudin de Louisiane, … . Sans oublier le yankee pot roast.

Des empreintes africaines et asiatiques dans la gastronomie des USA

Ayant considérablement marqué l’histoire de l’Amérique du Nord, l’esclavage a également laissé de fortes empreintes sur la cuisine traditionnelle américaine.

De nombreux aliments apparentés à la cuisine américaine traditionnelle sont issus des habitudes alimentaires africaines. Dans cette catégorie, on peut notamment citer le Fried Chicken, le Hoppin’ John, le Jambalaya, les soupes (Peanut Soup, Creole Oxtay Soup, Frogmore stew, …), le Johnny Cake, le plat de Black Eyed peas en accompagnement et le rhum.

Certains mets américains portent aussi des signaitures asiatiques. Les plus connus sont les sushis américains, le chicken long rice, le Saimin (soupe à base de nouilles de riz, de calmars, de raviolis chinois, chou chinois, kimchi, linguica portugaise, ciboules, kamaboko japonais) et le Chinesse chicken salad. 

Ainsi, un voyage aux USA sur le thème de la découverte culinaire représente le meilleur moyen pour connaître l’histoire et la culture nord-américaine.

Laurent

Sortir des sentiers battus, lutter contre l'immobilisme, cultiver mon goût pour les cultures différentes des miennes, voici ce que je suis :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.