Les différentes raisons de visiter le Xinjiang

Le Xinjiang est la plus grande province de Chine, située à la frontière nord-ouest du pays, au carrefour de l’Asie centrale et orientale. Avec 1,6 millions de km 2, avec une histoire de plus de 2 500 ans, notamment marquée par la Route de la Soie, la région a beaucoup à offrir. Voici quelques raisons de visiter le Xinjiang.

Ancienne ville de Jiaohe

L’ancienne ville de Jiaohe est située à environ 10 km à l’extérieur de Turpan. Le site abrite les ruines antiques les plus complètes de Chine et est considéré comme l’un des bâtiments les plus grands, les plus anciens et les mieux conservés au monde construit avec de la terre crue. La ville est inscrite sur les sites du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO des routes de la soie : le réseau des routes de Chang’an-Tianshan.

Voici une vidéo montrant cette région :

Jiaohe a été construit il y a environ 2 500 ans et le climat sec avec peu de précipitations dans le bassin de Turpan a permis de préserver la plupart des parties jusqu’à aujourd’hui. La majeure partie de la dégradation est due aux conflits de l’histoire, la ville ayant été un important bastion militaire pendant les dynasties Han et Tang.

Tourpan

La ville de Turpan est située à l’est de la région du Xinjiang. C’est la ville la plus chaude de Chine, avec la température la plus élevée jamais enregistrée étant de 49,6˚C, ainsi que la plus basse, située à une altitude de 154 mètres sous le niveau de la mer.

Malgré les conditions apparemment défavorables, la ville est considérée comme une oasis fertile, ayant accès à l’irrigation à partir du système de canaux karez. Construit il y a environ 2 000 ans, il a toujours été un centre commercial et économique du pays, également stratégiquement positionné sur la route de la soie. Aujourd’hui, l’économie de la ville repose toujours sur l’agriculture, la culture de légumes, de coton, mais surtout de raisin, ce qui en fait le plus grand producteur de raisins secs de Chine.

Désert du Taklamakan

Le désert du Taklamakan est le plus grand désert de Chine. Elle couvre une superficie de 337 000 km2, à peine 20 000 km 2 de moins que l’Allemagne. 

Il y a deux autoroutes traversant le désert, permettant aux touristes d’admirer les dunes de sable infinies de chaque côté. S’écarter de la route est trop dangereux, cependant, certains professionnels et agences de voyages organisent des visites sécurisées aux abords du désert.

Tachkourgan

Une autre ville avec une longue histoire de plus de 2 millénaires, Tashkurgan se traduit par « Forteresse de pierre » ou « Tour de pierre » de la langue ouïghoure et ses ruines sont considérées comme l’une des trois plus grandes villes de pierre anciennes de Chine. 

Pendant la dynastie Han, c’était le palais du royaume de Puli et le carrefour des routes du centre et du sud de la route de la soie.

Laura K.

Le voyage est pour moi l'absolution de l'âme. Vivre pour découvrir est mon leit motiv. Mes articles sont un petit morceau de moi et de ma philosophie, j'espère que vous prendrez du plaisir à les lire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.