Pourquoi Ljubljana est la ville la plus vivable d’Europe ?

Il y a plus de dix ans, la ville de Ljubljana a décidé de donner la priorité aux piétons et aux cyclistes par rapport au trafic motorisé, remportant de nombreux prix et la candidature pour accueillir Velo-city 2022 en reconnaissance de ses politiques de développement urbain durable. Avec une réduction allant jusqu’à 70 % des émissions de carbone et une répartition modale du vélo de 16 %, la ville a de nombreux succès à montrer pour son travail.

Avec une population de 280 000 habitants, Ljubljana est l’une des capitales les plus petites et les plus avant-gardistes d’Europe lorsqu’il s’agit de créer des espaces habitables pour les personnes. En regardant la zone piétonne de 17 hectares de Ljubljana aujourd’hui, où le vélo est autorisé et la circulation motorisée restreinte, les voitures semblent être devenues un vestige du passé.

Une ville sans voiture

Ljubljana a imaginé pour la première fois l’idée d’un centre-ville sans voiture en 2007 avec la « Vision de Ljubljana 2025 », un document stratégique qui définissait des mesures concrètes pour changer le comportement des gens en matière de déplacements. La transformation de la ville de Ljubljana a commencé avec la piétonnisation de la rue Wolfova et de la place Prešeren et, en 2011, le marché Kongresni a suivi le même modèle.

Voici une vidéo présentant cette ville :

En 2015, sous le drapeau de la reconquête de l’espace public pour les personnes, la ville de Ljubljana a fermé Slovenska cesta, l’une de ses principales artères de circulation reliant la ville du nord au sud, à la circulation motorisée. Slovenska cesta, une rue qui jusqu’en 2013 n’avait même pas de piste cyclable, est maintenant connue comme « le salon de Ljubljana » et est devenue un espace partagé pour les cyclistes, les piétons et les transports en commun.

Le vélo est au rendez-vous

L’engagement de la ville à faire du vélo plus et mieux a considérablement amélioré la qualité de vie des habitants de Ljubljana. Alors que les émissions de carbone ont diminué de 70 %, les niveaux de bruit ont chuté de six décibels dans les zones piétonnes. De plus, les mesures ont été accueillies avec une approbation écrasante du public. Selon la dernière enquête mobilité SUMP, 95 % des habitants voient les changements comme positifs.

La ville de Ljubljana a également mis en place une foule d’autres mesures pour répondre au nombre croissant de cyclistes. Ljubljana dispose désormais d’un réseau cyclable de plus de 300 km, qui continue de croître chaque année. De plus, Ljubljana a permis le cyclisme en sens inverse sur 123 rues à sens unique et a établi 21 sharrows (voies partagées pour la circulation motorisée et les cyclistes).

En 2021 et 2022, la capitale slovène a installé 286 supports à vélos pour fournir des installations de stationnement sécurisées pour environ 600 vélos, s’ajoutant aux 10 000 places de stationnement pour vélos déjà disponibles. Cette année, la ville prévoit de construire un garage à vélos souterrain.

Laura K.

Le voyage est pour moi l'absolution de l'âme. Vivre pour découvrir est mon leit motiv. Mes articles sont un petit morceau de moi et de ma philosophie, j'espère que vous prendrez du plaisir à les lire :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.