Faire du canoë en Ardèche : ce qu’il faut savoir

Pour un séjour en Ardèche, une des activités phares à ne pas manquer est indiscutablement une descente en canoë. Le long de la rivière de l’Ardèche est un parfait pour une sortie en canoë en couple, en famille ou entre amis. Pour profiter pleinement de cette activité qui allie sport et plaisir dans un super décor sauvage, voici des renseignements utiles pour votre idée de week-end ou de vacances.

Préparer la descente de l’Ardèche en canoë

Située au sud de la France dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ardèche est la rivière la plus importante de son département qui porte le même nom. Étendue sur une distance de 30 km, elle serpente à travers des falaises impressionnantes dont la hauteur de certaines atteint 300 mètres. C’est donc tout naturellement que le canoë en Ardèche est une activité particulièrement prisée par de nombreux passionnés. La descente des gorges de l’Ardèche en canoë permet d’admirer des sites naturels hors du commun comme le pont d’Arc avec son arche spectaculaire.

Pour faire du canoë en Ardèche, vous pouvez faire une réservation auprès d’un prestataire qui se chargera de vous fournir le matériel indispensable. Vous aurez le canoë, les pagaies, le gilet de sauvetage, une combinaison néoprène en fonction de la saison ainsi qu’un bidon pour ranger vos affaires. Par ailleurs, vous devez prévoir des vêtements de sport adaptés, des chaussures plastiques ou tennis, et de l’eau en bouteille plastique. Une protection solaire, comme de la crème, des lunettes à attacher et un chapeau, est également recommandée.

Il faut noter qu’à priori, les enfants de moins de 7 ans ne sont pas autorisés à faire du canoë sur l’Ardèche. Pour déroger à la règle, il faut qu’ils soient accompagnés d’un moniteur professionnel et diplômé. Quant aux adolescents de moins de 15 ans qui ne sont pas autorisés à voyager seuls, un adulte doit les accompagner.

Les endroits idéals pour faire du canoë en Ardèche

En parcourant la route de la soie en Ardèche, vous pouvez faire un détour de descente en canoë. Les gorges de l’Ardèche et le pont d’Arc sont les spots les plus pratiqués pour faire du canoë sur la rivière, mais vous pouvez aussi opter pour les villages de Ruoms et Vogüé.

Ces gorges sont creusées dans le plateau calcaire entre les communes de Vallon-Pont-d’Arc et Saint-Martin-d’Ardèche. Dès que le parcours commence, les parois de la gorge s’élèvent jusqu’à vous envelopper totalement. Vous franchirez le rapide du Charlemagne avant d’arriver au pied du pont d’Arc. Pas moins de 25 rapides sont à découvrir sur la longue descente pour le plaisir des canoéistes. Les rapides du Charlemagne, de la Dent noire et de la Toupine du Gournier sont les plus délicats à traverser.

Le choix du parcours le plus convenable se fait en fonction du budget, des besoins de chacun et des formules proposées par les agences, car il existe des parcours de 5, 8, 12, 24 et 30 km. Les parcours les plus longs conviennent aux canoéistes les plus aguerris.

À quel moment faire du canoë en Ardèche ?

La période idéale pour faire du canoë en Ardèche s’étend du 1er avril au 30 septembre. Durant ces 6 mois, vous aurez droit à des conditions de navigation variées. Trois grandes périodes sont à distinguer :

  • L’été où le niveau de l’eau permet une circulation aisée ;
  • Le printemps où les courants sont plus rapides ;
  • Le mois de septembre où les circuits sont très calmes.

Lorsque le niveau d’eau est élevé, les canoéistes fournissent moins d’effort dans les descentes.

Laurent

Sortir des sentiers battus, lutter contre l'immobilisme, cultiver mon goût pour les cultures différentes des miennes, voici ce que je suis :)

Une réflexion sur “Faire du canoë en Ardèche : ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.