Connaissiez-vous la « Mer morte » colorée de Chine ?

L’arc-en-ciel qui compose la « Mer Morte » chinoise devrait attirer un plus grand nombre de visiteurs dans un futur proche. La beauté et les propriétés curatives de ce lac salé sont la nouvelle devise des agences de tourisme chinoises, désireuses d’augmenter le nombre de visiteurs venant au lac salé de Yuncheng, souvent surnommé la « mer Morte » chinoise. Pour le moment, l’accent est mis sur l’attraction de touristes principalement locaux. La beauté du lac, qui se voit dans les couleurs particulières observées à sa surface, est causée par une algue.

Tiger Li de l’agence de voyage Diverse China a déclaré à CNN qu’il n’y avait organisé que quelques visites. Cet endroit n’est visité jusqu’à présent que par les voyageurs chinois.

Un lieu qui pourrait faire partie du patrimoine de l’UNESCO

Depuis 2019, la Chine souhaite faire du lac salé de Yuncheng un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Si la Chine obtient deux autres sites du patrimoine de l’UNESCO, elle rattrape l’Italie en tête de liste : 58 sites. En 2019, le secrétaire provincial Luo Huining a annoncé le début du processus de candidature dans une publication WeChat.

Voici une vidéo montrant ce lac :

Récemment, des campagnes ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux tels que WeChat ou Weibo vantant la beauté et les propriétés curatives de la boue du lac. Dans l’annonce de la société Yuncheng Salt Lake (Mer Morte de Chine) Tourism Development Co. LTD. il est possible de lire que « Comme la version chinoise de la mer Morte d’Israël, flotter ici est une expérience inoubliable, et qui ne peut être trouvée nulle part ailleurs », le même journal le cite.

Un environnement unique

Le lac salé de Yuncheng abrite une espèce d’algue unique qui, en fonction de divers facteurs, lui donne l’apparence d’un arc-en-ciel. Si, d’une part, à cette période de l’année, les zones d’images montrent un équilibre entre les nuances de vert et de rouge, en janvier la couleur rose a rempli tout le paysage.

Ce phénomène rare est causé par l’espèce d’algue Dunaliella salina, qui, selon la NASA, semble verte dans les environnements marins, mais peut prendre des nuances de rouge si elle est exposée à des conditions de salinité et d’intensité lumineuse élevées, car les cellules produisent des caroténoïdes protecteurs. Les caroténoïdes sont des pigments végétaux responsables des teintes vives et colorées du lac.

Trois types de lacs existent dans le monde : le sulfate, le chlorure et le carbonate. La « Mer Morte » chinoise fait partie du dernier groupe et est le troisième plus grand lac sulfaté du monde, avec une superficie de 120 kilomètres carrés. Il ne se jette pas dans une rivière ou dans l’océan, ce qui explique sa forte teneur en sel. Incidemment, formé il y a environ 500 millions d’années, au cours de la période tertiaire cénozoïque, il est encore utilisé aujourd’hui pour l’extraction du sel par la communauté locale, la pratique a 4000 ans.

Laura K.

Le voyage est pour moi l'absolution de l'âme. Vivre pour découvrir est mon leit motiv. Mes articles sont un petit morceau de moi et de ma philosophie, j'espère que vous prendrez du plaisir à les lire :)

2 réflexions sur “Connaissiez-vous la « Mer morte » colorée de Chine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.